• La vérité sur ... LES FICHES

     

     Il est temps d'arrêter de se voiler la face...

    Il y a des méthodes qui marchent et des méthodes qui ne marchent pas. 

    Il y a des méthodes qui font gagner du temps et d'autres qui font perdre un temps fou.

     

    En quoi une méthode de travail est-elle plus efficace qu'une autre ?

     Une méthode de travail efficace :

    - a une utilité réelle

    - n'est pas chronophage

    - vous permet d'apprendre vraiment

     

    Les fiches :

    - ont une utilité réelle si vous leur donnez du sens.

    - sont chronophages, sauf si vous avez une (très) bonne méthode.

    - vous permettent d'apprendre vraiment si vous les utilisez de la bonne manière.

     

    Comment rendre vos fiches utiles ? Comment leur donner du sens ?

    Le point de départ est de savoir POURQUOI vous faites une fiche. 

    De là, vous lui donnez un but et un sens

    Pour qu'elle soit utile, elle doit répondre à 2 questions : Pourquoi, dans quel but ? et Comment, par quel moyen ? 

    Visualisez la fiche finale, et les idées qui doivent figurer.

    En visualisant la tâche achevée, vous avez déjà presque achevé la tâche.

    Ce travail de SENS avant de faire une fiche est primordial pour qu'elle vous soit utile. 

    Savoir pourquoi vous la faites vous permettra de savoir pourquoi vous l'apprenez.

     

    Comment rendre vos fiches moins chronophages ? Comment trouver la bonne méthode ?

     N'essayez pas d'impressionner qui que ce soit, même pas vous-même.

    Les fiches sont des supports pour apprendre... Ce ne sont pas des oeuvres d'art !

    Ne notez que ce qui VOUS parait important.

    Les fiches doivent récapituler les grandes idées... Ce ne sont pas des romans !

    Les citations ne doivent pas dépasser quelques lignes, vous ne pourrez pas en mémoriser plus.

    Les fiches sont des condensés... Ce ne sont pas des recueils de citations !

     

    Comment utiliser vos fiches de la bonne manière ? Comment apprendre vraiment ?

    Rappelez-vous toujours dans quel but vous avez fait cette fiche. 

    Donner du sens vous permettra de mieux la mémoriser, de mieux apprendre.

     

    Que retenir de tout ça ?

    En clair, une fiche est un support qui permet de mieux apprendre.

    Ce n'est pas une oeuvre d'art, ce n'est pas un roman, ce n'est pas un recueil de citations.

    Vous devez passer plus de temps à apprendre votre fiche qu'à la réaliser.

    Le travail en amont et en aval est plus important que l'écriture-même de la fiche.

     

    Pour terminer, pourquoi cet article ? 

    Je tenais à écrire cet article d'abord pour vous, et puis aussi pour moi. Pour terminer le processus de prise de conscience. Parce qu'avec le recul, je me rends compte que souvent, j'ai fait des fiches pour repousser l'échéance du réel apprentissageComme si faire des fiches me rassurait, me gardait dans un certain confort : "Faire des fiches, je sais faire." Comme si apprendre vraiment me faisait peur, inconsciemment.

    L'échec au concours a été le premier gros échec de ma vie. Au niveau inconscient, un échec est très dur à vivre. Le deuxième échec m'a paru tellement insupportable, inacceptable et insurmontable que je n'avais plus de motivation, plus envie de continuer.  J'ai perdu confiance en moi, j'ai perdu l'envie de me battre. L'échec me pesait. Je crois que je n'avais plus de place du tout, dans ma tête, pour apprendre. Comme si l'échec prenait toute la place. 

    Et puis la prise de conscience est venue petit à petit. J'ai réalisé que je m'étais enfermée dans ce quotidien rassurant de candidat libre, dans mes livres, dans mes fiches. Mais je n'avais pas la bonne méthode, je repoussais toujours le réel apprentissage à plus tard. Je me voilais la face.

     

    Alors je vous laisse avec ces questions.

    Faire des fiches n'est-il pas parfois de la procrastination ?

    N'a t-on pas parfois peur d'apprendre au point de repousser le plus tard possible le moment de l'apprentissage réel ? 

     

    J'attends vos avis et réflexions.

    Parlez-moi aussi de vos méthodes pour faire vos fiches, ça m'intéresse ! 

     

    « Le calendrier annuelCarte mentale : Le référentiel de compétences »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    8
    Thomas
    Mardi 13 Décembre 2016 à 15:39

    Merci pour ce site plutôt complet à première vue. En reconversion professionnelle, je repasse le CRPE 2017 . Je peux vous orienter aussi sur le site de l'ESPE de Bordeaux qui propose sujets et corrigés pour les Maths et le Français. Bon courage à tous.

      • Yelena
        Mercredi 1er Mars à 10:14

        Bonjour Thomas,

        Comme toi je change de métier et je passerai le CRPE (mais 2018) à Bordeaux. Je me questionne sur la préparation la plus adaptée pour le concours. Qu'as tu choisi de ton côté ? Master MEEF, prépa privée, ... ?

        En ce qui me concerne, j'ai déjà un bac+5 et je vais me consacrer entièrement à la préparation du concours en 2017/2018.

        Merci d'avance pour ta réponse. Bon courage pour ta préparation.

    7
    SABRINA
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 13:52
    Bonjour Géraldine et à toutes les autres ! Tout d'abord merci pour ce post ainsi que pour toutes vos réponses. Je me posais la même question et vous m'avez orientée : PAS DE FICHES ! je pense opter pour le stabylo sur les bouquins. Quant à ma méthode de travail, je vais certainement travailler en cours inversés. Je vais lire les exercices et apprendre en conséquence. J'espère que cette technique me permettra d'acquérir un maximum de connaissance dans l'application des cours. J'ose espérer que je retiendrai davantage et surtout plus rapidement toutes ces informations qui m'effrayent terriblement !!! NB : je passe le CRPE pour la première fois, je suis tétanisée à l'idée d'échouer. Je suis en pleine reconversion professionnelle et par conséquent en pleine remise en question... Merci à toutes de poster, ça rassure (un tout petit peu), et bonne chance :-)
      • SABRINA
        Jeudi 3 Novembre 2016 à 16:36

        Bonjour Jérôme !

        Merci pour ton commentaire très encourageant.

        Je pense aussi que cette méthode va mieux me convenir car je commence mes révision (tardivement) et je ne me vois pas travailler autrement pour bien m'imprégner des notions. Mon fils qui est en 1èreS travaille comme cela dans plusieurs matières car ses profs trouvent que les élèves mémorisent et comprennent bien mieux ainsi. Tiens moi au courant de ton avancement dans tes révisions, c'est sympa de partager on se sent moins seul(e). 

        Tu passes le CRPE dans quelle académie ?

      • Jérôme
        Jeudi 3 Novembre 2016 à 14:32

        Salut Sabrina ! Sache que ta méthode inversée est loin d'être stupide. Moi-même, après un mois et demi à ramer à essayer de maîtriser les maths, je me suis rendu compte que je n'arrivais décidément pas à appliquer la méthode aux exercices. La plupart du temps quand je butais sur un exercice et que j'allais voir la solution, je me disais "Je n'aurais jamais pensé à faire comme ça." Ce qui était très décourageant car je n'arrivais pas à faire le lien logique entre le savoir méthodique -que j'apprenais pourtant par cœur- et son application à un problème. Nous n'avons pas tous le même type de raisonnement, ce qui marche pour certains ne fera pas sens à d'autres. Du coup maintenant je procède différemment depuis deux semaines : Je regarde un exercice, j'essaye de le faire, je vais voir la correction, je m'imprègne du raisonnement, puis je fais deux-trois exercices similaires en appliquant le même raisonnement. Mon but est de me constituer une banque de donnée mentale de types d'exercices différents pour mettre en place une sorte d'automatisme de résolution dès lors que je reconnais un type d'exercice que j'ai mémorisé. Ça peut paraître fastidieux, mais au moins, pour moi... ça marche !!! Bon courage à tous !

    6
    Samedi 29 Octobre 2016 à 10:10
    Lauré

    Bonjour !

    Je me suis également posé la question. Et je pense que les fiches, comme toi, me permettent de repousser l'échéance de l'apprentissage. Pourquoi? Parce que l'apprentissage, c'est une remise en question perpétuelle des savoirs que l'on possède déjà. Or, lorsqu'on a déjà échoué, on doute de nous (j'ai échoué l'an dernier alors je comprends...) Et l'on a parfois peur de se remettre "en danger".

    Alors je me suis trouvée un compromis avec moi-même: je fiche les cours pour lesquels je ne suis pas au point. Je fiche en synthétisant le plus possible (cela m'entraîne à la synthèse car c'est quelque qui me fait défaut). En parallèle, je fais quelques exercices (beaucoup à l'ESPE en français, les maths plutôt chez moi).

    Bon courage à toi dans tes révisions !

    5
    Caroline Lina
    Vendredi 28 Octobre 2016 à 23:27

    Coucou ma belle,

    Merci pour cet article plein de vérités. Durant ma licence j'ai aussi eu cette même réflexion : pourquoi je fais ça ? Ne suis-je pas en train de perdre du temps ?

    Clairement, lorsqu'on voit la masse d'informations entre les cours de l'ESPE et les bouquins, des fiches synthétiques me semblent indispensables.

    Cette année, je fiche tous les savoirs théoriques jusqu'à fin Novembre, pour les maths et le français, et jusqu'à fin Décembre pour l'EPS et la CSE. Ainsi, j'aurais tout le reste de l'année pour apprendre ces fiches et les utiliser pour des exercices. Donc, je consacre plus de la moitié de l'année à faire des exercices, des annales, etc, tout en apprenant les fiches. Je ne sais pas si c'est la bonne méthode, mais je tente... On verra bien. Il est certain que mes fiches seront donc réutilisées.

    Aussi, je réalise des cartes mentales, en plus des fiches synthétiques qui sont plus complètes. Les cartes mentales tiennent sur le recto d'une demie feuille blanche, sont schématisées et donc très visuelles, et ne contiennent que les mots-clés. Je les utilise après avoir appris avec la fiche synthétique : si je suis capable de comprendre et de définir tous les mots-clés, alors je maîtrise bien le chapitre. De plus, les réaliser m'oblige à vraiment synthétiser, et me permet de déjà apprendre les fiches je trouve.

    Pour la didactique en maths et en français, je ne compte pas réaliser de fiches. Je préfère m'exercer, lire, etc. Je fiche seulement les notions et mots de vocabulaire qui me semblent très importants.

    Pour les programmes, je ne fiche pas car j'ai trouvé de très bons résumés sur Internet ! J'ai fiché le socle commun cet été, mais je ne trouve pas que ce soit très utile.

     

    Je suis vraiment contente d'apprendre que tu as retrouvé ta motivation. Je trouve que l'échec, c'est important : on apprend de ses échecs, on se relève plus fort, et la victoire est tellement plus belle ! Quelqu'un qui n'échoue jamais, ça n'existe pas. C'est humain d'échouer. Tout ce qui compte, c'est de ne pas rester au sol, de se relever et de courir vers la réussite, et c'est ce que tu es en train de faire ! Bravo !

    Bon courage pour cette année studieuse...

    A bientôt,

    Caroline

    4
    Nolwen
    Vendredi 28 Octobre 2016 à 22:59
    Coucou Géraldine !

    Je suis en M1 Meef et je passe le CRPE pour la première fois en Avril. Je te suis depuis l'année dernière et ton parcours est remarquable ! Cet article tombe à pic. Je me suis beaucoup remise en question par rapport à ma méthode de travail. Depuis le lycée, et surtout pendant mes 3 années de licence, je fiche. je fiche je fiche je fiche.... ENORMEMENT ! Les fiches bristols sont mes meilleures amies lors des partiels. Mais finalement... comme tu l'expliques si bien, je passais beaucoup trop de temps à écrire des pavés entiers... je ne savais pas synthétiser. Sur 1 mois de révision par exemple, j'écrivais mes fiches pendant 2 à 3 semaines et ensuite il ne me restait qu'une dizaine de jours pour tout apprendre par coeur. Je repoussais cette échéance... Alors bien sûr, j'ai réussi à m'en sortir car le niveau licence n'était pas si difficile. Mais cette année, je n'y arriverai pas de cette façon là. Grâce aux conseils des PES et CRPEISTES, je commence à m'entraîner dès maintenant. Je fais de courtes fiches très synthétiques, et surtout JE M'EXERCE le plus possible. J'espère que cette méthode est la bonne.
    Tout cela pour te dire que tu as réussi à mettre des mots sur un sujet qui touche beaucoup de monde je pense. Tu as réussi à me faire vraiment prendre conscience de la spirale infernale des fiches qui n'en finissent plus et qui repoussent à plus tard le moment du réel apprentissage. Alors merci :)

    Je te souhaite beaucoup de courage pour cette année! Tu es faite pour ce métier, ça se sent, alors surtout ne te démotive pas ! A bientôt.

    Nolwen.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :