• Je suis maîtresse... Et maintenant ?

    Hello !

     

    Bien longtemps que je n'ai pas écrit par ici... Ces deux mois depuis la rentrée ont été tellement chargés ! 

    Mais pas de panique, je reviens avec plein d'idées en tête ... ;)

     

    Aujourd'hui j'avais particulièrement envie de vous parler de mon début d'année.

     

    Commençons par le commencement : l'annonce de ma réussite au concours.

    Au mois de juin, j'ai été classée 23ème sur "liste complémentaire".

    Et puis le 20 juillet, je reçois un mail, le Graal : je suis reçue au concours, dans le département du Gard.

    Encore un mois d'attente et le 25 août, je connais enfin mon poste : deux quarts-temps en CM1. 

    La rentrée arrive, et je suis noyée par le travail.

    Je n'ai qu'une impression : je pourrais travailler jour et nuit, ça ne suffirait pas.

    Alors j'essaie de prendre le maximum de conseils à droite, à gauche. J'essaie de rattraper les autres qui ont pour la plupart 2 mois de travail en plus derrière eux... Tout en me préservant au maximum pour ne pas exploser.

    J'essaie de me dire que moi aussi j'ai ma chance.

    Les semaines passent, première visite de mon tuteur.

    Bilan : que du positif, je n'ai aucun problème de gestion de classe. C'est déjà ça. Je repars plutôt confiante et déterminée à travailler encore et encore pour m'améliorer.

    Puis les jours "sans" s'accumulent.

    Les difficultés se multiplient et je ne sais plus comment faire.

    Je cherche de l'aide un peu partout et puis, par un concours de circonstances, je trouve l'impulsion qui me permet de rebondir. Je tape du pied au fond de l'eau, et je remonte doucement.

    Les semaines passent encore, deuxième visite.

    Mes deux tuteurs cette fois ci. Ils observent ma démarche didactique et pédagogique, le fond et la forme de mes séances, ils décortiquent ma manière d'enseigner.

    Je sais qu'ils sont là pour juger si je suis une "bonne" maîtresse ou non. Quel stress !!! ...

    Et puis au final,  quelques remarques, des choses à améliorer ... et à nouveau beaucoup de positif, des encouragements...

    A ce moment-là, je me dis une seule chose : "Oui, j'ai ma place en classe".

    Cette deuxième visite, c'était lundi. Nous sommes mercredi et même si peu de jours sont passés, je sens que j'ai retrouvé confiance. Malgré les hauts et les bas, malgré la perte de confiance, malgré la peur de mal faire,  malgré les remises en question... Je suis toujours là, la tête haute. Je crois que petit à petit, j'apprends, et je deviens de plus en plus forte. Toutes les remarques me font avancer, et je veux avancer, pour moi en tant que maîtresse mais aussi et avant tout pour eux, mes petits élèves, ces 57 enfants à qui j'enseigne chaque semaine...

    Alors oui, malgré les difficultés, je suis épanouie, fière et heureuse de faire ce métier.

    Il n'y a pas d'enseignant parfait, car un enseignant n'a jamais fini d'apprendre.

     

    Pour conclure,

    Je dirais qu'enseigner c'est d'abord apprendre.

    Apprendre aux élèves, apprendre son métier.

    Mais aussi apprendre sur soi. Et grandir...

    Et toi, quel est ton ressenti face à ce début d'année ?

    A très vite,

    Géraldine

    « Mes premiers livres pour la rentrée
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :